Ce produit a bien été ajouté:

img
Recherche Avancée
  • Hergé

    Édition revue et corrigée par l'auteur

    Pierre Assouline

    Hergé - Couverture - (c) Stripologie.com
    Prix conseillé :
    12,40 €
    11,78 €
    Économisez :
    0,62 € (5%)
    Ajouter au panier

    Hergé est un auteur central pour la bande dessinée européenne du XXe siècle. À ce titre, sa vie et son œuvre ont fait l'objet d'un nombre incalculable de publications, tant que c'en est agaçant. De cette masse compacte de livres, l'ouvrage d'Assouline se détache indéniablement. Écrit par un spécialiste de la biographie qui n'appartient pas au sérail de la bande dessinée, ce livre eut un impact puissant lorsqu'il sortit à la fin des années quatre-vingt-dix. Assouline proposait là un travail méticuleux, nourrit d'une enquête précise, appuyé de références convaincantes, tel qu'on n'avait pas l'habitude d'en voir consacré aux dessinateurs du 9e Art. Par ailleurs, le biographe mettait en évidence les accointances plus que douteuses du grand maître belge avec l'extrême droite, son rôle dans la collaboration, la facette antisémite de son œuvre. Tout ceci par le biais d'un texte captivant à lire. Plusieurs décennies après, la biographie d'Hergé écrite par Pierre Assouline reste incontestablement un des textes importants consacrés à la bande dessinée. Nous recommandons sans hésitation.

  • Hergé - Couverture - (c) Stripologie.com

    Hergé

    Pierre Assouline

    11,78 €
  • Supergods

    Grant Morrison

    Supergods - Couverture - (c) Stripologie.com
    Prix conseillé :
    25,00 €
    23,75 €
    Économisez :
    1,25 € (5%)
    Ajouter au panier

    Supergods est d'abord une histoire du comic book vue par le scénariste anglais. Cette étude, dont la subjectivité n'est pas une faiblesse, s'ouvre par un portrait inspiré des deux ancêtres de la bande dessinée américaine de super-héros : Superman et Batman. D'emblée, on comprend que l'Histoire selon Morrison n'est pas un panorama minutieux et chronologique, mais plutôt une proposition qui tient du littéraire et suit les grandes figures de la fiction, ces personnages tant de fois remis sur l'établi par tant d'artistes. « La première lumière avait projeté la première ombre », déclare très justement Morrison à propos des deux premiers aïeux.
    D'un âge à l'autre, de l'or aux ténèbres en passant par l'argent, Grant Morrison nous présente encore sa perspective des mutations qui ont affecté le récit super-héroïque. Quelles sont, par exemple, les incidences des accusation de Fredric Wertham sur les trames narratives. Mais Morrison ne se contente pas de nous parler des personnages et du récits, il aborde également la question du dessin, expliquant ainsi la nouvelle manière qu'employa Carmine Infantino, sous la direction de Julius Schwartz, pour faire le Flash de la seconde génération. S'il qualifie de « robustesse primitive » la technique graphique des débuts des super-héros, il décrit longuement le travail de Jack Kirby, ou encore celui Neal Adams, produisant de la sorte une belle galerie de portraits des grands dessinateurs américains. Nous avons également apprécié le chapitre consacré à la maison Image Comics, considérée comme une réaction brutale, un retour de bâton succédant à la vague britannique qui avait précédemment déferlé sur le continent américain.
    Cette vision du comic book de super-héros par l'un de ces scénaristes contemporain n'évite pas la comparaison triviale et rebattue avec les Dieux. Le super-héro est un pont entre l'humain et le divin, estime Morrison, qui évoque une nouvelle fois un moderne Panthéon. Mais la thèse de Morrison est avant tout littéraire, analogique, ne prétendant nullement convaincre le lecteur que les super-héros sont, pour les hommes d'aujourd'hui, ce que les Dieux pouvait être pour celui d'hier.
    C'est assurément une des forces du livre d'être écrit. La prose de Morrison ne perd pas de sa vigueur sous la traduction d'Alex Nikolavitch. Celui-ci restitue la précision de la plume de Morrison, alerte, vive, jamais pédante. Si elle cède parfois aux néologismes branchés du moment (Flash est très pop art quand il brise le quatrième mur), cela n'empêche en rien de beau moment, lorsque par exemple l'auteur se souvient de sa jeunesse.
    Car toute cette plongée dans l'Histoire du comic book est épicée d'épisodes autobiographiques, racontant comment tous ces super-personnages accompagnèrent l'enfance et l'adolescence du gamin écossais. On notera que cette dimension personnelle du livre s'accentue à mesure que l'on progresse dans sa lecture.
    En définitive, nous recommandons la lecture de Supergods. Tant pour les afficionados que pour les ignorants curieux qui s'interrogent sur cette étrange passion pour des costaux en collant colorés. Ceux-là pourront comprendre, à la lecture de Morrison, la formidable aventure éditoriale qu'est la littérature de super-héros, qu'on peut appeler le « multivers » : une collaboration de fait (quand bien même elle serait le produit d'antagonismes puissants), organisant la création d'une gigantesque œuvre collective, où les récits imaginés et dessinés par des centaines d'auteurs et artistes, se croisent, se coupent, se répondent au sein d'un inextricable corpus élaboré sur presque un siècle.

  • Supergods - Couverture - (c) Stripologie.com

    Supergods

    Grant Morrison

    23,75 €
© 2011 - Stripologie.com / Data Factory, All Rights Reserved | Tous droits réservés. L'utilisation des textes, des photographies et des graphismes illustrant ce site est strictement interdite sans l'autorisation expresse de Stripologie.com / Data Factory. Stripologie.com : tous les livres sur la bande dessinée, monographies d'auteurs de BD, histoire des comics et des mangas, théorie du 9e art.