Ce produit a bien été ajouté:

img
Recherche Avancée

Naoki Urasawa

Retour à la page précédente

L'air du temps

Alexis Orsini

Editeur : Les Moutons électriques

Collection : Bibliothèque des Miroirs

Année d'édition : 2012

Première édition : 2012

250 pages

17 x 21 cm - 455 gr

Langue : Français

ISBN : 9782361830762

Lire aussi

PARTICIPER

Un livre sur la bande dessinée que vous souhaiteriez commander mais qui ne figure pas sur Stripologie.com ? Une réaction à l’une de nos notules de lecture ? Une erreur sur la fiche signalétique d’un ouvrage ? Une nouvelle étude consacrée au 9e Art, aux comics, aux mangas dont vous souhaitez nous informer ? Une note que vous avez rédigée et que vous souhaitez nous communiquer ? Vous aussi, participez à Stripologie.com

Naoki Urasawa


Le format carré ou presque auquel nous ont habitué les Moutons électriques pour leur collection de la Bibliothèque des Miroirs, la couverture toujours épatante de Sébastien Hayez, la composition sur deux colonnes décentrées vers le grand fond pour éviter les embarras de la reliure, quand les lignes s'y enfoncent et que le lecteur hésite : faut-il casser la reliure pour s'éviter cet inconfort ? Pas d'embarras avec Les Miroirs. Les illustrations, toujours légendées (mais non datées), plutôt bien choisies en l'occurrence, confortent le texte. Un index, et la traditionnelle table des matières paresseuse qui semble avoir séduit définitivement la maison lyonnaise. Tout ça est en noir et blanc (gris pour les illustrations), sauf les quatre premières pages.

 

Notule de lecture de Harry Morgan et Manuel Hirtz :

Monographie sur l’auteur de Pineapple Army, de Monster, de 20th Century Boys, de Pluto et de Billy Bat, l’un des dessinateurs japonais les plus populaires aujourd’hui. L’ouvrage démarre par une vie et œuvre d’Urasawa, où l’on examine par le menu tout ce qui est sorti de la plume du maître. Cette partie de l’ouvrage est agrémentée de nombreux extraits d’interviews. Puis Alexis Orsini examine les « figures » de l’œuvre et propose une typologie des personnages que l’auteur trouve souvent originaux alors qu’à un lecteur plus soupçonneux ils apparaîtront comme des poncifs de la bande dessinée japonaise. Suivent les « motifs », le sexe, la musique, la culture otaku, etc., tels qu’ils sont vus et perçus par Urasawa. « Le monde vu par Urasawa » se penche sur la représentation de l’Amérique, de l’Europe et du Japon chez le prolifique mangaka. Orsini la trouve très documentée. Pour l’Allemagne par exemple, « Urasawa a su rendre au mieux l’atmosphère du pays ».
Notre auteur achève son ouvrage sur l’influence du cinéma, essentiellement Hitchcock et Kurosawa, ainsi que la forte influence de Tezuka.
On regrette l’absence d’une véritable étude de la forme. Cette lacune est d’autant plus gênante que le contenu, à quoi se borne notre auteur, ne se distingue pas forcément par son originalité. De ce fait, l’ouvrage, au demeurant scrupuleusement documenté, convaincra surtout les fans d’Urasawa.

Source : The Adamantine, (c) Harry Morgan et Manuel Hirtz

Naoki Urasawa est l'un des principaux artisans de l'imaginaire japonais contemporain. Encensé à partir des années 1990 par la critique et les lecteurs pour ses thrillers haletants (Monster, 20th Century Boys puis Pluto), il s'est d'abord fait connaître avec des œuvre d'un registre très différent, telles que Pineapple Army, Master Keaton, Yawara! et Happy!. En plus de vingt-cinq ans de carrière, ce prolifique dessinateur et scénariste s'est vu couronné de tous les prix dans sa spécialité et s'est imposé comme un auteur incontourbable de la bande dessinée japonaise. Rien ne semblait pourtant prédestiner Urasawa à un tel succès. Comment un jeune homme passionné par la musique et le dessin bien décidé à ne pas devenir mangaka est-il néanmoins parvenu à vendre plus de cent millions d'exemplaires de ses œuvres ? Quel est le secret de la longévité de ce mangaka adulé par un public dans oriental qu'occidental ?

Introduction    p. 7

1. LA CARRIÈRE D'UN MANGAKA    p. 11

Une enfance de l'art    p. 11

1973-1976 : les années de collège    p. 17

1976-1979 : le lycée, entre progression artistique et musicale    p. 21

Urasawa l'étudiant : rock, manga et futur incertain    p. 22

Un départ à zéro et un projet ambitieux    p. 26

La rencontre de Takashi Nagasaki, un éditeur au rôle clé    p. 29

Histoires courtes et premières publications    p. 33

Pineapple Army, le baptême du feu    p. 39

Yawara!, premier grand succès    p. 40

Master Keaton, le digne successeur de Pineapple Army    p. 46

Happy!, la découverte d'un Urasawa plus « sauvage »    p. 53

Le projet personnel d'Urasawa se réalise enfin avec Monster    p. 60

Le passage au XXIe siècle avec 20th Century Boys    p. 63

Pluto ou la consécration d'un rêve d'enfant    p. 68

2006 : vingt années de travail intensif rattrapent Urasawa    p. 77

21th Century Boys, un conclusion en demi-teinte    p. 80

2007-2008 : Urasawa s'essaye au cinéma et à la musique    p. 83

Un thriller historique, Billy Bat, et un changement d'éditeur qui surprennent    p. 86

Et maintenant ?    p. 91

2. LES FIGURES

L'enfance, période d'innocence déterminante pour notre futur    p. 101

Les personnes âgées, porteuses d'une réflexion sur l'écoulement du temps    p. 105

Une conception très particulière de la famille    p. 108

Des héros qui n'en sont pas vraiment    p. 111

Le « méchant », personnage complexe et ambigu    p. 116

Les véritables héros d'Urasawa : les personnages secondaires    p. 122

Femmes de caractères et femmes fatales    p. 126

3. LES MOTIFS    p. 131

Une romance originale mais rarement centrale    p. 131

La culture otaku comme véritable tenant scénaristique    p. 144

De l'importance de bien manger    p. 147

Une mémoire trouble    p. 152

Questionnements et principes religieux    p. 155

Entre réalité et fiction    p. 160

L'influence de la réalité    p. 164

Éléments autobiographiques    p. 171

4. LE MONDE VU PAR URASAWA    p. 177

Les États-Unis    p. 177

L'Europe    p. 183

Le japon    p. 189

5. L'INFLUENCE DU CINEMA    p. 197

Alfred Hitchcock    p. 197

Akira Kurosawa    p. 208

Autres références    p. 214

6. L'EMPREINTE DE TEZUKA    p. 221

Kenzô Tenma : Black Jack revisité    p. 221

L'hommage au maître dans 20th Century Boys    p. 224

Les multiples références dans Pluto    p. 226

Les interconnexions entre les œuvres d'Urasawa : l'ombre du star system de Tezuka    p. 230

EN GUISE DE CONCLUSION    p. 241

Urasawa, héritier de Tezuka ?    p. 241

Index    p. 245

Table des matières    p. 249

© 2011 - Stripologie.com / Data Factory, All Rights Reserved | Tous droits réservés. L'utilisation des textes, des photographies et des graphismes illustrant ce site est strictement interdite sans l'autorisation expresse de Stripologie.com / Data Factory. Stripologie.com : tous les livres sur la bande dessinée, monographies d'auteurs de BD, histoire des comics et des mangas, théorie du 9e art.