Ce produit a bien été ajouté:

img
Recherche Avancée

La revanche d'Edgar P. Jacobs

Retour à la page précédente

Stéphane Thomas

Editeur : Gomb-R

Année d'édition : 2012

Première édition : 2012

176 pages

16 x 24 cm - 410 gr

Langue : Français

ISBN : 9782953895025

Lire aussi

PARTICIPER

Un livre sur la bande dessinée que vous souhaiteriez commander mais qui ne figure pas sur Stripologie.com ? Une réaction à l’une de nos notules de lecture ? Une erreur sur la fiche signalétique d’un ouvrage ? Une nouvelle étude consacrée au 9e Art, aux comics, aux mangas dont vous souhaitez nous informer ? Une note que vous avez rédigée et que vous souhaitez nous communiquer ? Vous aussi, participez à Stripologie.com

La revanche d'Edgar P. Jacobs


Large in-octavo broché qu'entoure une couverture souple, fermé par un dos carré. Le livre est imprimé entièrement en couleur, et c'est une bonne chose, puisque les illustrations sont très nombreuses : extraits des ouvrages de Jacobs et de ses continuateurs, photos de films, d'objets dérivés, etc. Ces images sont d'ailleurs de bonne facture, bien imprimées, très lisibles. On notera au passage que l'éditeur a inséré deux doubles pages publicitaires dans le livre, la première avant la page de garde, la seconde en clôture du livre. Côté composition du texte, le pavé de texte s'étend largement, ce qui ne laisse qu'une bande peu généreuse pour les marges, tout particulièrement à gauche et à droite. L'auteur use, parfois à l'excès, des “iistes à puces”, comme on dit aujourd'hui, et de la numérotation des paragraphes, comme on peut le voir dans la table des matières.

La revanche d'Edgar P. Jacobs se propose d'analyser l'incroyable engouement post-mortem que le père de Blake et Mortimer suscite depuis sa disparition, il y a 25 ans.
Ce génie de la bande dessinée européenne bénéficie d'un pouvoir de fascination unique sur son lectorat, dont il n'a malheureusement pas pu pleinement bénéficier de son vivant, sur le plan artistique comme sur le plan commercial.
Aujourd'hui, la situation a bien changé et ses nombreux admirateurs savourent cette « revanche » tardive, mais ô combien justifiée.
Depuis 1996 et la première reprise (L'Affaire Francis Blake), les albums de la série figurent régulièrement dans les « bestsellers » annuels de la bande dessinée.
La communauté des fans n'a jamais été aussi active.
Les manifestations célébrant l'œuvre d'E. P. Jacobs n'ont jamais été aussi nombreuses.
Comment expliquer une telle hérédité en croissance constante, un tel « revival » comme disent les anglo-saxons ?
Que peut expliquer un tel engouement pour des héros de papier inventés il y a maintenant 65 ans ? Serait-ce une reconnaissance à retardement ?
Ce livre s'efforce de retracer et d'analyser chronologiquement la réception de l'œuvre d'E. P. Jacobs, sous les deux angles artistiques et commercial, une évolution qui ressemble à s'y méprendre au parcours de ses deux héros Blake & Mortimer dans leurs aventures : une descente aux enfers suivie d'une remontée vers la lumière.

Avec une formation de management et de commerce (EM Lyon), Stéphane Thomas est consultant en milieu bancaire. Collectionneur passionné d'imaginaire en général et de bande dessinée en particulier, E. P. Jacobs est un artiste naturellement haut placé dans son panthéon personnel.

INTRODUCTION - Pourquoi Blake & Mortimer sont-ils plus vivants que jamais ?    p.15

I. ÉVOLUTION DE LA RÉCEPTION DE L'ŒUVRE DE E. P. JACOBS    p. 17

1.1 - La période Lombard [1946-1982]    p. 19

1.2 - La période des Éditions Blake & Mortimer [1982-1992]    p. 21

1.3 - La période Média-Participations [1992 - à nos jours]    p. 23

1.4 - Changements de perception    p. 25

1.5 - Une cote en hausse constante    p. 29

1.5.1 - Cote des albums Bake & Mortimer    p. 29

1.5.2 - Comparaison avec les cotes d'autres stars de la bande dessinée    p. 32

1.5.3 - Cote des produits dérivés    p. 35

II. POURQUOI LE RENOUVEAU BLAKE & MORTIMER ?    p. 39

2.1 - Une structure de développement enfin solide    p. 41

2.2 - Développement de la BD "adulte"    p. 42

2.3 - Contexte géo-politique et idéologique    p. 50

2.3.1 - La menace terroriste    p. 52

2.3.2 - La menace politico-financière    p. 58

2.3.3 - La révolution technologique contre la culture    p. 60

2.3.4 - Un mythe préservant la morale humaniste à l'aube d'un XXIe siècle incertain    p. 62

2.4 - Réussite des premiers albums de reprise    p. 67

2.4.1 - Pourquoi le pari de Média-Participations était-il loin d'être gagné ?    p. 67

2.4.2 - Pourquoi les premières reprises sont-elles réussies ?    p. 67

2.4.2.1 - 1996-2001 : le crescendo qualitif    p. 68

2.4.2.2 - La maîtrise de la symphonie jacobsienne    p. 71

2.4.3 - Pourquoi les premières reprises ne constituent-elles pas véritablement « du » Jacobs ?    p. 79

2.4.3.1 - Choix scénaristiques    p. 80

2.4.3.2 - Éléments visuels récurrents affadis ou manquants    p. 83

2.4.3.3 - Traitement du personnage d'Olrik    p. 85

2.5 - Reconnaissances des nouvelles stars de la bande dessinée et des intellectuels    p. 96

2.5.2 - Jacobs, sources inépuisable d'exégèses de plus plus spécifiques    p. 99

2.5.3 - La fiction selon Jacobs    p. 99

2.6 - Accomplissement de la BD en temps qu'art à part entière    p. 102

2.6.1 - L'artiste multi-talents contraint de faire de la bande dessinée    p. 103

2.6.1.1 - Le théâtre    p. 103

2.6.1.2 - La musique    p. 107

2.6.1.3 - L'opéra    p. 107

2.6.1.4 - La peinture    p. 110

2.6.1.5 - Le cinéma    p. 117

2.6.1.6 - La littérature    p. 128

2.6.2 - La réconciliation de l'art de Jacobs avec la bande dessinée    p. 134

III. HERGÉ ET JACOBS : DEUX GÉNIES AMIS ET NEANMOINS OPPOSÉS    p. 144

3.1 - Une amitié et une admiration réciproques...    p. 144

3.1.1 - La complémentarité artistique    p. 144

3.1.1.1 - L'apport de Jacobs à Hergé    p. 144

3.1.1.2 - L'influence de Hergé sur Jacobs    p. 146

3.1.2 - La complicité professionnelle    p. 147

3.1.2.1 - La manifestation de l'amitié et de la reconnaissance d'Hergé    p. 148

3.1.2.1 - L'enthousiasme de Jacobs au début du Journal Tintin    p. 149

3.2 - ... qui va se heurter à des divergences profondes...    p. 149

3.2.1 - Les différences de tempérament    p. 150

3.2.1.2 - Jacobs : l'artisan introverti    p. 150

3.2.2 - Les différences d'ambition    p. 151

3.2.2.1 - Hergé : le génie pionnier de la bande dessinée    p. 151

3.2.2.2 - Jacobs : le génie refoulé dans la bande dessinée    p. 151

3.2.3 - Les difficultés à concilier amitié et business    p. 152

3.3 - ... et mener à une rivalité involontaire    p. 153

3.3.1 - Les menaces du Journal Tintin et du studio Hergé    p. 153

3.3.2 - La manifestation de la jalousie de « l'ami Georges »    p. 156

3.3.3 - Le double piège de l'édition : Casterman / Le Lombard    p. 157

3.4 - Jacobs momentanément dans l'ombre de Hergé...    p. 158

3.4.1 - Sur le plan de la notoriété    p. 158

3.4.2 - Sur le plan matériel    p. 159

3.5 - ... avant sa revanche artistique et commerciale    p. 160

3.5.1 - Diagnostic commercial : une situation aujourd'hui presque inversée    p. 161

3.5.2 - Diagnostic artistique : Jacobs plus moderne que jamais    p. 161

3.5.3 - La notoriété de Jacobs et Blake et Mortimer dépasse à son tour le cadre de la Bande Dessinée...    p. 162

CONCLUSION - Le temps de la revanche    p. 166

Bibliographie    p. 170

 

Nota. Dans l'exemplaire consulté, les renvois aux numéros de pages sont erronés. Nous avons rectifié.

© 2011 - Stripologie.com / Data Factory, All Rights Reserved | Tous droits réservés. L'utilisation des textes, des photographies et des graphismes illustrant ce site est strictement interdite sans l'autorisation expresse de Stripologie.com / Data Factory. Stripologie.com : tous les livres sur la bande dessinée, monographies d'auteurs de BD, histoire des comics et des mangas, théorie du 9e art.