Ce produit a bien été ajouté:

img
Recherche Avancée

La bande dessinée

Retour à la page précédente

son histoire et ses maîtres

Thierry Groensteen, Pouria Amishahi, Camille Filliot, Ambroise Lassalle, Jean-Philippe Martin, Jean-Pierre Mercier

Editeur : Skira Flammarion

Année d'édition : 2009

Première édition : 2009

424 pages

27,5 x 30,5 cm - 2 450 gr

Langue : Français

ISBN : 97822081227576

Prix : 49,90 €

Lire aussi

PARTICIPER

Un livre sur la bande dessinée que vous souhaiteriez commander mais qui ne figure pas sur Stripologie.com ? Une réaction à l’une de nos notules de lecture ? Une erreur sur la fiche signalétique d’un ouvrage ? Une nouvelle étude consacrée au 9e Art, aux comics, aux mangas dont vous souhaitez nous informer ? Une note que vous avez rédigée et que vous souhaitez nous communiquer ? Vous aussi, participez à Stripologie.com

La bande dessinée


Ouvrage imposant, au format d'un livre d'art, protégé derrière une couverture de carton épais, à dos carré, ornée d'un tranchefil. La dite couverture est évidée d'un cercle (découpe pas toujours impeccable), qui laisse voir un beau et célèbre dessin de Will Eisner, dont l'original appartient aux collections de la CIBDI, comme c'est le cas pour toutes les très nombreuses illustrations de ce livre (toutes sont scrupuleusement légendées, datées, commentées). Entièrement imprimé en couleur, l'ouvrage n'a pas la quadrichromie racoleuse puisqu'elle n'est utilisée que lorsque c'est nécessaire, c'est-à-dire essentiellement pour reproduire avec justesse les documents présentés en fac-similé. Les annotations, repères et autres repentirs sont de la sorte parfaitement visibles.
Dense, dû pour l'essentiel à Thierry Groensteen, le texte principal est présenté sur deux colonnes, lesquelles ménages des marges suffisantes aux alentours. Celle qui sépare les deux colonnes est peut-être un peu étroite, mais il reste que la longueur des lignes et leur interlignage assurent une lecture confortable.
Le papier employé est un Amber Graphic 120 gr d'Artic Paper, et les deux dernières parties (« Les maîtres du trait » et « L'atelier du dessinateur » sont imprimées sur des feuilles jaunes. La typographie du titrage de couverture a été produite spécifiquement pour les ouvrages du Musée de la Bande dessinée et de la CIBDI par Étienne Robial. Rappelons pour finir que le livre est imposant et lourd (presque deux kilos et demi) et qu'il doit donc se lire avec un appui (genou, table, etc.). Très beau travail.

 

Notule de Harry Morgan et Manuel Hirtz :

Publié à l'occasion de la réouverture du Musée de la bande dessinée d'Angoulême, dans son nouveau site des chais en bord de Charente, La Bande dessinée, son histoire et ses maîtres se présente comme un pavé solidement cartonné, de deux kilos et demi, où l'on ne sait ce qu'il faut admirer le plus, du texte érudit ou des reproductions de planches et de publications. L'ouvrage est flanqué d'un petit frère, Le Petit Catalogue du musée de la bande dessinée, qui donne un texte réduit mais qui propose de belles reproductions, judicieusement choisies, des trésors du Musée.

Le contenu de La Bande dessinée, son histoire et ses maîtres en fait un monument scientifique de première importance. La première partie reprend en la complétant l'histoire de la bande dessinée franco-belge déjà donnée dans Astérix, Barbarella et Cie, dont nous avons déjà écrit tout le bien qu'il fallait en penser (Le Petit Critique illustré, PLG, 2005, p. 50). La deuxième partie propose une remarquable histoire de la bande dessinée américaine. Dans la troisième partie, Thierry Groensteen donne la synthèse de sa réflexion sur l'esthétique de la bande dessinée. Une quatrième partie est consacrée à la technique de la bande dessinée.

On pourrait discuter le choix de n'avoir traité de façon historique que les domaines francophone et états-unien. Mais, à l'examen, ce choix se révèle excellent, car il permet d'échapper à ce qu'ont été trop souvent les ouvrages généraux sur la bande dessinée, des listages indigestes de noms, de titres et de dates, présentés dans la plus grande confusion, et qui sont — on ne le répétera jamais assez — totalement inutilisables pour un lectorat non spécialiste. L'ouvrage de Thierry Groensteen présente une chronologie en pied de page, ce qui permet à l'auteur de donner dans le texte lui-même une analyse claire et lisible, non seulement de l’histoire des éditeurs et des supports, mais aussi des contenus, et, finalement du statut de la bande dessinée.

S'il fallait absolument pinailler, on pourrait regretter, dans la partie consacrée aux littératures dessinées d'expression française (et ces critiques sont déjà applicables à la première mouture du texte dans Astérix, Barbarella et Cie), le passage à la trappe de la bande dessinée catholique, une synthèse sur le petit format (p. 68 sq.) factuellement exacte, mais bien maigrelette pour traiter d'un support éditorial d'une foisonnante richesse, et une analyse un peu trop prudente des effets de la loi du 16 juillet 1949 (quoique l'auteur rende compte lucidement des virulentes attaques des éducateurs contre la bande dessinée). On trouvera de plus quelques confusions sans gravité dans l'iconographie (choisie et annotée par l'équipe du Musée). Contentons-nous d'un exemple. La mention dans le texte de la publication humoristique Kiwi, centrée sur l'oiseau éponyme de Jean Cézard, appelle une reproduction du petit format Kiwi des éditions LUG (fig. 76), qui publie Blek le Roc, alors qu'il aurait fallu montrer les Albums comiques de Kiwi, chez le même éditeur. (D'un autre côté, le petit format en question contient bel et bien des petites histoires du Kiwi de Cézard entre deux récits réalistes.)

Dans la chronologie américaine, on pourra toujours disputer sur le choix des œuvres relevées comme importantes. Il nous semble que le strip policier Charlie Chan (1938) et le western Casey Ruggles (1949) s'assimilent à des non-événements, même s'ils ont eu la faveur d'éditions françaises (notamment dans la revue RétroBD et chez l'éditeur Michel Deligne). Inversement, le strip de science-fiction semble n'intéresser guère notre auteur, et la reprise de Flash Gordon par Dan Barry, ou le strip Twin Earths de LeBeck et McWilliams auraient mérité, croyons-nous, un développement.

L'iconographie (et en particulier les reproductions de planches originales, dans les deux catalogues) représente un véritable tour de force technique.

Source : The Adamantine - (c) Harry Morgan et Manuel Hirtz

Voici pour la première fois retracées en contrepoint l'une de l'autre, deux histoires de la bande dessinée, traitant respectivement du domaine franco-belge et du domaine américain. Des origines à nos jours, toutes les œuvres marquantes, tous les créateurs importants, tous les événements qui ont fait évoluer le Neuvième Art de part et d'autre de l'Atlantique, dans ses publics, ses formats et ses ambitions, sont ici présentés dans un ordre chronologique. Les documents illustrant cette histoire comparée sont tirés des collections du Musée de la bande dessinée d'Angoulême, qui abrite le plus beau fonds de planches originales d'Europe.
L'étude du processus d'élaboration d'une bande dessinée, dans ses phases successives et ses variantes, vient compléter cette somme. Enfin, l'esthétique du dessin de bande dessinée, dans ce qu'il a de spécifique, fait l'objet d'une analyse élaborée à partir des grandes familles des « maîtres du trait ».
L'ensemble constitue sans doute le livre le plus complet jamais publié sur l'aventure de la bande dessinée en Occident. Qu'il soit novice ou averti, le lecteur trouvera dans ses pages de quoi satisfaire sa curiosité.

L'auteur :
Longtemps directeur du Musée de la bande dessinée, Thierry Groensteen a dirigé les Cahiers de la bande dessinée et Neuvième Art, fondé les éditions de l'An 2 et publié de nombreux essais qui l'ont fait reconnaître internationalement comme l'un des meilleurs spécialistes. Il est actuellement directeur de collection pour Actes Sud et enseigne à l'École supérieure de l'image d'Angoulême.

Avant-propos    p. 6

Le territoire des images [Michel Boutant]    p. 6

Un musée au cœur de la cité des images [Gilles Ciment]    p. 7

.

Introductions    p. 8

La bande dessinée est un monde [Jean-François Bodin]    p. 8

Trois regards sur un art [Ambroise Lassalle]    p. 10

.

HISTOIRE DE LA BANDE DESSINÉE FRANCO-BELGE    p. 13

Les histoires en images, des origines à 1914    p. 15

. Rodolphe Töpffer, l'inventeur    p. 15

. Une conjoncture favorable    p. 17

. Diffusion et influence    p. 18

. Les journaux satiriques illustrés    p. 21

. Naissance des « illustrés » pour la jeunesse    p. 27

D'une guerre à l'autre    p. 37

. Deux garçons et un pingouin    p. 37

. Tintin au pays des bulles    p. 40

. Aventure et loufoquerie    p. 43

. Les pédagogues passent à l'attaque    p. 44

. Lorsque Mickey paraît...    p. 47

. Tentatives de résistance    p. 49

. Dans la tourmente    p. 50

Aventure et censure    p. 53

. Au nom de l'enfance    p. 53

. Paul Winckler, principal accusé    p. 54

. L'esprit des lois    p. 55

. Hardiesse et vaillance    p. 56

. Nouveaux supports, nouveaux publics    p. 67

. L'école du dessin français    p. 69

Les grandes heures de la BD belge    p. 75

. Le roman d'un renard    p. 75

. Tintin et Spirou face à face    p. 76

. Une certaine bienséance    p. 86

. À la recherche de la modernité    p. 90

. Casterman, éditeur de livres    p. 94

. De Charlier à Van Hamme    p. 94

L'âge adulte    p. 101

. La potion magique de Pilote    p. 101

. Bête et méchant    p. 102

. « Le journal qui s'amuse à réfléchir »    p. 104

. Quelques pas dans les étoiles    p. 110

. Gotlib et Moebius : les dynamiteurs    p. 111

. Charlie Mensuel ou l'invention du patrimoine    p. 114

. Un précurseur nommé Losfeld    p. 116

. Entre censure et bédéphilie, un art en quête de légitimité    p. 116

. La machine à rêver    p. 120

. La griffe Futuropolis    p. 122

Tradition et innovation    p. 129

. La ligne claire, entre modernité et nostalgie    p. 129

. À l'école du réel    p. 131

. L'adoption de la couleur directe    p. 135

. Rumeurs de crise    p. 135

. Un mensuel aux ambitions littéraires    p. 138

. Au rendez-vous des comiques    p. 144

. Quand l'histoire s'écrit à Grenoble    p. 149

. Nouveaux scénaristes, vrais romanciers    p. 149

. L'enfant, le bibliophile et le téléspectateur    p. 151

Champ de bataille et nouvelles tendances    p. 157

. L'entrée au musée    p. 157

. Bataille de positions    p. 157

. Média-Participations    p. 158

. Les Humanoïdes associés    p. 159

. Les Éditions Delcourt, Soleil Productions    p. 159

. Soudain, les mangas    p. 161

. La difficile survivance des revues    p. 162

. Les ambitions de l'éditions alternative    p. 163

. Les territoires de l'intime    p. 174

. L'internationale des auteurs    p. 179

. Un concept ambigu : le « roman graphique »    p. 181

. Le chagrin des Belges    p. 181

. Un marché devenu hyperconcurrentiel    p. 181

. À l'ère des nouvelles technologies    p. 182

La bande dessinée dans le concert des arts et des médias    p. 185

. Cinéma, audiovisuel et multimédia : les nouvelles frontières    p. 185

. Les noces de la bande dessinée et de la littérature    p. 186

. Aux portes du monde de l'art    p. 189

.

HISTOIRE DE LA BANDE DESSINÉE AMÉRICAINE    p. 195

Le temps des funnies    p. 197

. La guerre des journaux à New York    p. 199

. Les suppléments du dimanche    p. 200

. Syndicates et dailies    p. 203

. Les artistes du merveilleux    p. 208

. Émancipation des femmes et du sens    p. 212

. Des chats et des souris    p. 220

. Les comics ont cause gagnée    p. 224

Aventuriers et superhéros : le rêve épique    p. 229

Transgression et sophistication    p. 257

Le temps de la reconnaissance    p. 293

Toutes les couleurs des comics    p. 307

.

LES MAÎTRES DU TRAIT    p. 319

L'art irréductible du dessin narratif    p. 321

La rondeur du cartoon    p. 329

La restitution du réel    p. 334

La clarification du monde    p. 344

Les noces du noir et blanc    p. 353

.

L'ATELIER DU DESSINATEUR    p. 361

Le scénario    p. 363

Esquisses et crayonné    p. 377

L'encrage    p. 380

La mise en couleurs    p. 384

Les possibilités de l'ère numérique    p. 401

.

Annexes    p. 407

Bibliographie    p. 408

Glossaire des termes techniques    p. 411

Index des noms    p. 412

© 2011 - Stripologie.com / Data Factory, All Rights Reserved | Tous droits réservés. L'utilisation des textes, des photographies et des graphismes illustrant ce site est strictement interdite sans l'autorisation expresse de Stripologie.com / Data Factory. Stripologie.com : tous les livres sur la bande dessinée, monographies d'auteurs de BD, histoire des comics et des mangas, théorie du 9e art.