Ce produit a bien été ajouté:

img
Recherche Avancée

Plates bandes à part

Retour à la page précédente

Esthétique de la bande dessinée

B. Eizykman, S. Caliandro, S. Cazenave, R. Duval, M. Egana, S. Faupin, G. Fihman, P.Fresnault-Deruelle, G. Lascault, É. Lécroart, C. Lepot, J.-C. Menu, J. Samson, S. Smalbeen, L. Tuot

Editeur : La lettre volée

Collection : Essais

Année d'édition : 2012

Première édition : 2012

304 pages

15 x 21 cm - 450 gr

Langue : Français

ISBN : 978873173760

Prix conseillé : 24,50 € Prix : 23,28 € Économisez : 1,22 € (5%) Ajouter au panier

Lire aussi

PARTICIPER

Un livre sur la bande dessinée que vous souhaiteriez commander mais qui ne figure pas sur Stripologie.com ? Une réaction à l’une de nos notules de lecture ? Une erreur sur la fiche signalétique d’un ouvrage ? Une nouvelle étude consacrée au 9e Art, aux comics, aux mangas dont vous souhaitez nous informer ? Une note que vous avez rédigée et que vous souhaitez nous communiquer ? Vous aussi, participez à Stripologie.com

Plates bandes à part


Fort joli livre, dont le format est intermédiaire au poche et à l'in-octavo. La couverture est un peu confuse, mais un regard un peu insistant découvrira un superbe dessin de Willem qui illustre parfaitement l'ouvrage. Rectangulaire, le livre tire vers le carré, avec une belle largeur de page qui assure une bonne ouverture : le poids des pages permet de tenir l'ouvrage ouvert dans la paume sans difficulté, et sans casser le dos carré et collé. À l'intérieur, le rectangle de composition est encadré par des marges suffisantes, notamment à l'intérieur, ce qui est appréciable. Une partie des pages est imprimée en couleur, ce qui est avantageux pour les illustrations qui en profitent (Crepax, Ware, etc.), mais beaucoup moins pour celles qui, incompréhensiblement, en sont dépourvues (Steinberg notamment). Surtout, on reprochera à certaines de ces illustrations (légendées, mais non datées) leur taille trop étriquée qui empêche de les voir clairement alors même le texte le demande. Ces reproches sont justifiés, mais ils ne doivent pas occulter le fait que l'ouvrage est globalement plaisant à consulter. On aurait aimé un index.

Au début des années 1960, un universitaire américain, cité par Rudolph Arnheim, pouvait se plaindre en ces termes de la piètre estime dont jouissaient les enseignements artistiques à l’Université. « L’art en soi apparaît comme une matière dénuée d’utilité et n’est trop souvent considéré que comme une fioriture du programme, une futilité tout juste bonne pour les étudiants inaptes aux études techniques, un dépotoir pour athlètes, un training thérapeutique pour paraplégiques. » À cette époque, les bandes dessinées n’avaient guère droit de cité dans les sphères académiques, sinon vous imaginez les horreurs qu’on aurait entendues à propos de cette neuvième roue de la citrouille artistique. En pensant à Mad, Marshall Mac Luhan remarque pourtant que l’art populaire - auquel il rattache les bandes dessinées - « est un clown qui nous rappelle toute la vie et toute la liberté dont nous nous privons dans notre routine quotidienne ». Aujourd’hui, alors que le « neuvième art » fait l’objet de cours, de colloques comme de publications universitaires, « liberté » est effectivement le maître mot permettant de comprendre l’intérêt que nous pouvons porter à son univers hétéroclite, non pas seulement parce que la bande dessinée nous donnerait à son contact l’illusion de rester en marge de la culture officielle, mais surtout parce que ses recherches plastiques et narratives témoignent, dans le meilleur des cas, d’une liberté radicale de création, rebelle au formatage de l’industrie culturelle, étrangère à l’ordre de la communication et à ses codes élémentaires. 

Avant-propos en forme d'hommage [Sophie Cazenave]    p. 7

Présentation [Boris Eizykman]    p. 13

Le bestiaire et l'agent double : une prosopopée de la bande dessinée [Gilbert Lascaux]    p. 19

Les couloirs du récit, variation « scénariographiques »    p. 41

Les planches alimentaires de Wilhelm Busch ou le chef d'œuvre à contre-cœur [Laurence Tuot]    p. 53

Le monde de Krazy Kat : notes mondaines sur Krazy Kat [ Miguel Egaña]    p. 73

La parade historique de Saint-Ogan. Une authentique transfiguration du banal [Romain Duval]    p. 93

La mutation formelle d'Hergé [Boris Eizykman]    p. 121

Crepax, Valentina et Moore [Stefania Caliandro]    p. 149

Se compliquer la vie, mode d'emploi [Étienne Lécroart]    p. 167

Écriture modale de la bande dessinée, l'apport de Chris Ware [Jacques Samson]    p. 185

Bande dessinée, art ou média [Jean-Christophe Menu]    p. 217

Espace de jeux et jeu d'espaces dans l'œuvre de Taiyo Matsumoto [Cyril Lepot]    p. 231

Sur le cinéma immobile [Guy Fihman]    p. 251

La Platitude des paysages de Saul Steinberg [Stéphanie Smalbeen]    p. 265

Appropriation et combinatoire d'images dans quelques dessins d'art brut [Savine Faupin]    p. 297

Ajouter au panier
Prix conseillé : 24,50 € Prix : 23,28 € Économisez : 1,22 € (5%)
© 2011 - Stripologie.com / Data Factory, All Rights Reserved | Tous droits réservés. L'utilisation des textes, des photographies et des graphismes illustrant ce site est strictement interdite sans l'autorisation expresse de Stripologie.com / Data Factory. Stripologie.com : tous les livres sur la bande dessinée, monographies d'auteurs de BD, histoire des comics et des mangas, théorie du 9e art.