Ce produit a bien été ajouté:

img
Recherche Avancée

Delirium

Retour à la page précédente

Autoportrait

Philippe Druillet, David Alliot

Editeur : Éditions des Arènes

Année d'édition : 2014

Première édition : 2014

288 pages

13,5 x 18,5 cm - 310 gr

Langue : Français

ISBN : 9782352042983

Lire aussi

PARTICIPER

Un livre sur la bande dessinée que vous souhaiteriez commander mais qui ne figure pas sur Stripologie.com ? Une réaction à l’une de nos notules de lecture ? Une erreur sur la fiche signalétique d’un ouvrage ? Une nouvelle étude consacrée au 9e Art, aux comics, aux mangas dont vous souhaitez nous informer ? Une note que vous avez rédigée et que vous souhaitez nous communiquer ? Vous aussi, participez à Stripologie.com

Delirium


« Avec David, on se voit régulièrement. On fait ça à deux. Je parle, il écrit. » Trois courtes phrases, qui illustrent bien la proposition du livre, sous-titré « autoportrait ». Évoquant l'oralité de la parole retranscrite, le texte est vif et nerveux, refusant toute articulation en chapitres qui pourraient structurer le discours. On observe seulement une suite de paragraphes, introduits par une lettrine, parfois conclus par un cul de lampe triangulaire et géométrique sans doute signé Druillet. On passe donc en revue les souvenirs de l'artiste, dans un livre assez trapu, dont la petite taille s'accorde avec un pavé de texte peu compact pour multiplier les pages, qu'on tourne donc assez rapidement en cohérence avec la proposition éditoriale et stylistique évoquée plus haut. On est quand même peu convaincu par la chiure de mouche du folio, petit, gras et placé en bordure de la marge intérieure, même si on comprend qu'elle participe au projet général du livre. Aucune illustration, si ce n'est les culs de lampe évoqués plus haut, pas d'index, pas d'annotation. Au cas où on ne l'aurait pas compris, l'objectif n'est pas scientifique.

« Mon père était chef de la Milice dans le Gers. Ma mère et lui étaient des fascistes convaincus. En août 1944 - j'avais deux mois à peine -, ils se sont enfuis, bébé en bandoulière, d'abord à Sigmaringen, puis en Espagne. La voilà, mon histoire. La voilà, ma famille. La voilà, ma jeunesse. Depuis trop longtemps, je vis avec les fantômes d'un passé qui me révulse. Aujourd'hui, j'ai décidé de tout envoyer valser et de ne plus rien cacher. »
Philippe Druillet a attendu soixante-dix ans pour faire face à son histoire et délivrer ses Mémoires hurlantes. Enfant, pour fuir son milieu familial, il s’inventait des mondes futuristes. Il est le génial créateur de la série de BD de science-fiction Lone Sloane.
Delirium raconte cette famille qui le hante, la jeunesse et les amours d’un artiste sous les toits de Paris, les temps héroïques de la BD et de Pilote, sous le patronage fidèle de René Goscinny. Un récit biographique écrit à l’eau-forte, dans lequel on découvre une personnalité exceptionnelle, généreuse et sans concession. 

© 2011 - Stripologie.com / Data Factory, All Rights Reserved | Tous droits réservés. L'utilisation des textes, des photographies et des graphismes illustrant ce site est strictement interdite sans l'autorisation expresse de Stripologie.com / Data Factory. Stripologie.com : tous les livres sur la bande dessinée, monographies d'auteurs de BD, histoire des comics et des mangas, théorie du 9e art.