Ce produit a bien été ajouté:

img
Recherche Avancée

La seconde guerre mondiale dans la bande dessinée

Retour à la page précédente

Phllippe Tomblaine

Editeur : PLG

Collection : Mémoire vive

Année d'édition : 2015

Première édition : 2015

280 pages

15,5 x 24 cm - 750 gr

Langue : Français

ISBN : 9782917837214

Lire aussi

PARTICIPER

Un livre sur la bande dessinée que vous souhaiteriez commander mais qui ne figure pas sur Stripologie.com ? Une réaction à l’une de nos notules de lecture ? Une erreur sur la fiche signalétique d’un ouvrage ? Une nouvelle étude consacrée au 9e Art, aux comics, aux mangas dont vous souhaitez nous informer ? Une note que vous avez rédigée et que vous souhaitez nous communiquer ? Vous aussi, participez à Stripologie.com

La seconde guerre mondiale dans la bande dessinée


Avec près de 300 pages, cet in-octavo de la collection Mémoire vive impose le respect. Dos carré, couverture souple dont le dessin est un audacieux montage qu'on doit au maquettiste de la collection, Luc Duthil. Des rabats, en renfoncement sur environ la moitié de la couverture, viennent en renfort et soutiennent le volume. À l'intérieur, même conformité aux standards de la collection que nous avons déjà décrits de nombreuses fois : un pavé de texte qui n'incite pas à tourner les pages à grande vitesse, des marges honorables, sauf peut-être en intérieur, des images légendées et datées, un appel de note toujours aussi gras, qui renvoie au bas de la page. Les nombreux entretiens qui parsèment l'ouvrage se distinguent du texte principal par un fond légèrement grisé. Pas de couleur entre les premières et quatrième de couverture. Un index et une bibliographie. Tout ceci est très plaisant.

 

Notule de lecture d'Harry Morgan et Manuel Hirtz :

La seconde guerre mondiale dans les bandes dessinées, essentiellement américaines et européennes, la partie sur le manga étant strictement circonscrite car dépendante des traductions disponibles pour l’auteur. Dans un premier temps, Philippe Tomblaine retrace de façon chronologique, sur une petite centaine de pages, la vision du conflit par le médium bande dessinée depuis son origine. La partie européenne est bien documentée, mais s’égare parfois aux limites de son sujet (Astérix, qui est certes rempli d’allusions au second conflit mondial, fait ainsi l’objet d’un développement de cinq pages et demi). Pour la partie américaine, on regrettera quelques approximations et des rapprochements parfois incongrus. Plus gênant, dans ce qui s’apparente à une histoire culturelle du conflit mondial, l’auteur a le plus grand mal à dégager des idées forces. Ainsi, la mobilisation in toto des comic strips n’est pas examinée. Si l’auteur connaît bien les comics de guerre de Harvey Kurtzman, Two-Fisted Tales et Frontline Combat, il ne voit pas que le discours que tiennent ceux-ci sera reflété dans toute la littérature dessinée de guerre aux États-Unis. À cet égard, l’ouvrage aurait certainement gagné à être écrit du point de vue de l’histoire culturelle – et spécifiquement du point de vue de l'histoire de la bande dessinée –, sans se perdre dans des notations de type encyclopédiques sur l’histoire du conflit lui-même, qui n’apportent guère au propos.
Dans le reste de l’ouvrage, l’auteur aborde la BD de guerre contemporaine en entrelardant son discours de seize entrevues d’auteurs ayant travaillé sur la thématique, y compris ceux qui l’ont traitée par l’uchronie et le fantastique. De ce point de vue, l’ouvrage constitue un très utile tour d’horizon, qui permet de vérifier par exemple que la mémoire de la Shoah tend à prendre le pas sur la mémoire de la guerre tout court.
Relevons encore que les éruditions jumelles de passionnés d’histoire et de passionnés de bande dessinée, chez notre auteur comme chez les dessinateurs qu’il rencontre, produisent parfois des résultats aux antipodes de la vision documentariste dont ils se prévalent, les uns et les autres enfourchant volontiers leurs dadas.
Et il faut noter pour finir que l’absence dans l’ouvrage de tout point de vue critique se combine à une foi évolutionniste naïve, de sorte qu’il est posé comme une évidence que les productions modernes sont par définition plus sophistiquées que les bandes dessinées classiques.

Source : The Adamatine - (c) Harry Morgan et Manuel Hirtz

Sujet éternel et matière doublement historique et graphique, la Deuxième Guerre mondiale possède des liens indéniables avec la bande dessinée, forgés dans l’Europe émergente de l’année charnière 1945. Dessinateurs résistants, illustrateurs de presse, vétérans des différentes zones d’engagements ou témoins du siècle, tous, de Calvo à Pratt en passant par Spiegelman ou Nakazawa, auront sensiblement exprimé leur point de vue humaniste et engagé sur ce conflit universel, au-delà de leur nationalité respective.
A l’aube de 2015, date commémorative des 70 ans de la fin des hostilités, les combats et héros du second conflit mondial se seront retrouvés au cœur de plusieurs remarquables albums et séries franco-belges. Le lecteur aura ainsi revécu la bataille des Ardennes dans Airbone 44 ou la collaboration économique dans Il était une fois en France. Il aura pu suivre un soldat américain ordinaire avec La Guerre d’Alan et comprendre la montée du nazisme dans Amours fragiles. Sur le même mode, comics et mangas auront notamment emmené leurs lecteurs aux cotés des exploits de Captain America ou de l’ultime sacrifice des pilotes kamikazes. De manière essentielle, en ce début de XXIe siècle, la bande dessinée aura su rouvrir le débat autour de sujets longtemps tabous comme l’extermination des Juifs d’Europe, la collaboration ou l’horreur atomique. En livrant des récits plus subtils et plus décomplexés, scénaristes et dessinateurs contemporains ont livré une somme véritablement pédagogique au profit de l’indispensable devoir de mémoire : ils nous livrent ici, en un vaste dossier d’analyse complété d’entretiens inédits, les clés de leurs œuvres respectives, entre récits historiques, autofictions et aventures romanesques ou parodiques.

Préface    p. 5

.

1. Au service de l’Oncle Sam : des comics en guerre    p. 9

. La Guerre universelle    p. 10

. L’Amérique super-héroïque    p. 11

. Le cas Superman : une force supérieure    p. 15

. Des comics dans la guerre du Pacifique    p. 18

. Un soldat nommé Disney    p. 24

. Les « War Comics » après 1945    p. 28

. Joe Kubert, un auteur entre guerre et paix    p. 32

. Les comics ou la « séduction des innocents »    p. 35

. 1960-1985 : les « War Comics », entre relecture et épilogue du genre    p. 37

. 1985 – 2010 : de l’influence de Maus et d’Il faut sauver le soldat Ryan    p. 41

. L’Histoire impossible ?    p. 44

.

2. Des bulles dans la tourmente : la France Téméraire ou Vaillante ?    p. 51

. Censure et embargo    p. 52

. Le Téméraire et Vaillant Coq hardi : Marijac, un « mousquetaire du maquis »    p. 62

. Calvo et la Bête    p. 63

. 1946-1949 : un changement de genre ?    p. 66

. Blake et Mortimer ou la « guerre secrète »    p. 67

. Buck Danny : les ailes du courage    p. 71

. Astérix : héros de guerre et héros national ?    p. 74

. La guerre, en petits formats et à mots couverts    p. 79

. Hugo Pratt, le maître de guerre    p. 83

.

3. Un genre engagé : cette autre vision de la guerre 89

. Une vision des totalitarismes : entre réalités et parodies    p. 90

. Entretien avec J.-B. Dijan et Bruno Marivain, Julia von Kleist    p. 95

. Entretien avec E.Liberge, Wotan    p. 103

. Le manga régénéré    p. 109

. L’Histoire mise en bulles : les batailles d’un trait    p. 117

. Entretien avec J.-B. Djian, Alain Paillou et KieKo, Normandie : juin 44    p. 119

. Entretien avec Olivier Weinberg, Les Reportages de Lefranc    p. 132

. Les traumatismes du conflit : extermination, bombardements et épuration    p. 134

. Entretien avec S.Ricard, Fille de rien    p. 135

. Entretien avec T.Gloris et M.Terray, Malgré nous    p. 139

. Zone libre, zone occupée : résistance ou collaboration    p. 151

. Entretien avec J.-C Derrien et Cl. Plumail, Résistances    p. 154

. Un genre à part : l’espionnage    p. 165

. Entretien avec Tarek, Sir Arthur Benton    p. 171

. L’Outre-mer et les colonies : la Guerre « ailleurs »    p. 172

. Entretien avec Appollo et Bruno, Commando colonial    p. 178

. En plein ciel    p. 183

. Entretien avec R. Hautière et R. Hugault, Le Dernier Envol et Au-delà des nuages    p. 187

. Entretien avec Ph. Pinard, Ciel en ruine    p. 190

. Patrouille en mer    p. 198

.

4 Le conflit intérieur : au nom de tous les miens    p. 201

. Mémoires de guerre : biographies et autobiographies telles des images ?    p. 202

. Entretien avec O. Merle, Tranquille courage    p. 213

. Femmes, veuves et orphelins dans la Guerre : où se situe l’héroïsme ?    p. 218

. Entretien avec F.Montgermont, Elle    p. 222

. Entretien avec J.-C. Servais, La lettre froissée    p. 225

. Entretien avec Kris et V.Bailly, Un sac de billes    p. 232

. L’Histoire de l’au-delà : une guerre entre anges et démons    p. 238

. La relecture de l’Histoire : chroniques de l’uchronie    p. 242

. Entretien avec V.Brugeas et R.Toulhoat, Block 109    p. 247

.

Conclusion : de l’influence de la Guerre sur la création en bande dessinée    p. 259

.

Lexique    p. 266

Bibliographie et webographie    p. 270

Index    p. 275

© 2011 - Stripologie.com / Data Factory, All Rights Reserved | Tous droits réservés. L'utilisation des textes, des photographies et des graphismes illustrant ce site est strictement interdite sans l'autorisation expresse de Stripologie.com / Data Factory. Stripologie.com : tous les livres sur la bande dessinée, monographies d'auteurs de BD, histoire des comics et des mangas, théorie du 9e art.