Ce produit a bien été ajouté:

img
Recherche Avancée

Bédédicaces

Retour à la page précédente

Tout un art au seuil du neuvième art

Jean Rime

Editeur : Montsalvens

Année d'édition : 2018

Première édition : 2018

320 pages

17 x 23 cm - 600 gr

Langue : Français

ISBN : 9782970116127

Lire aussi

PARTICIPER

Un livre sur la bande dessinée que vous souhaiteriez commander mais qui ne figure pas sur Stripologie.com ? Une réaction à l’une de nos notules de lecture ? Une erreur sur la fiche signalétique d’un ouvrage ? Une nouvelle étude consacrée au 9e Art, aux comics, aux mangas dont vous souhaitez nous informer ? Une note que vous avez rédigée et que vous souhaitez nous communiquer ? Vous aussi, participez à Stripologie.com

Bédédicaces


Bel objet que ce livre qui prend la forme d'un in octavo un peu large, et dont la prise en main est excellente. De l'extérieur, c'est une couverture très souple souple mais résistante, qui laisse le livre s'ouvrir parfaitement. Sauf usage maladroit, on pourra lire l'ouvrage de manière confortable sans risquer en rien de l'abîmer. Dedans, le texte courant est d'un corps respectable, garantissant une lecture tranquille même aux yeux fatigués. Certes, les marges auraient pu être un tantinet plus amples, mais il y a toute la place qu'il faut pour y poser les doigts. L'ouvrage est intégralement publié en couleurs, sans usage excessif pour le texte. Cela profite aux très nombreuses illustrations, toutes des reproductions de dédicaces qui illustrent fort judicieusement le propos de l'auteur. Cela contribue à éviter au travail de Jean Rime tout aspect trop lourdement théorique : les illustrations fournissent sans cesse l'exemple qui ancre le discours de l'auteur dans une pratique bien réelle. De surcroît, elles sont toutes datées, sourcées et commentées, avec un bel effort, impécablement mené qu'il faut louer. A ce sujet, il faut rappeler que c'est une exposition d'ouvrages dédicacées, intitulée BéDédicaces : une autre histoire de la bande dessinée, suivie d'une causerie, qui a fourni la motivation initiale de ce livre.

Rabat de la 1ère de couverture :
Bien que largement répandue, la dédicace de bande dessinée a peu attiré l’attention des chercheurs. Pourtant, qu’elle soit adulée par les fans ou dénoncée par certains dessinateurs comme une aliénation de leur travail, elle enregistre tel un sismographe les tensions propres au milieu de la BD et révèle en creux les évolutions de cet « objet culturel non identifié ». Son histoire s’adosse à l’émergence de l’album, à la légitimation de la figure de l’auteur et à l’apparition des festivals.
Ses caractéristiques propres n’en font pas moins un objet foncièrement ambigu, entre intégration à l’œuvre d‘un artiste et relégation parmi ses à-côtés, entre reproductibilité du geste et aura de l’unique, entre mémoire d’une rencontre et vénalité de l’échange marchand. Par-delà les soupçons, elle est aussi un formidable vecteur d’enchantement. La « bédédicace » recèle la beauté paradoxale d’un art minuscule où le jaillissement du trait – son imperfection parfois – ressuscite une esthétique vivifiante de l’impromptu.
C’est cette « histoire par la bande » de la bande dessinée, et son actualité, que retrace cet essai abondamment illustré, de Töpffer à Zep en passant par Hergé et Franquin.

Rabat de la 4e de couverture :
Jean Rime est chercheur en littérature aux universités de Fribourg et de Montpellier. Ses travaux portent sur la culture médiatique aux XIXe et XXe siècles. L'œuvre d'Hergé est son violon d'Ingres. Il lui a consacré plusieurs publications, parmi lesquelles Les Aventures suisses de Tintin.

Préface [Numa Sadoul]    p. 9

Seuil    p. 13

.

L’ACTE DE DÉDICACE    p. 23

. Le don et le dire    p. 26

. Un acte  de réflexion    p. 29

.

Une brève histoire de la bédédicace    p. 37

. Dédicace religieuse, dédicace littéraire    p. 40

. Dédicace d’œuvre, dédicace d’exemplaire    p. 43

. L’avènement de l’auteur    p. 47

. Le moment Topffer    p. 49

. Intermittence    p. 55

. L’apparition de la bédédidace moderne    p. 60

. L’âge des festivals    p. 68

. Post-scriptum sur la bédédidace d’oeuvre    p. 78

.

Dédicateurs    p. 83

. Logique du personnage et logique de l’auteur    p. 86

. L’individu et l’artiste    p. 93

. Et les scénaristes ?    p. 97

. Auteurs pluriels et création collective    p. 102

. La signature, marque de repersonnalisation    p. 108

. Personnification    . 113

. Le maître d’œuvre et l’ouvrier    p. 116

.

Dédicataires    p. 121

. Service personnel, service de presse et dédicace publique    p. 124

. Dédicataire anonymes, dédicataires multiples, dédicataires absents    p. 127

. La psychologie du collectionneur    p. 131

. Personnalisation    p. 134

. Intimités    p. 143

.

L’art de la dédicace    p. 151

. Une dédicace est-elle de jure une œuvre d’art ?    p. 155

. Une dédicace est -elle de facto une œuvre d’art ?    p. 157

. Du texte à la fiction : les frontières du personnage    p. 172

. L’aura de l’unique    p. 184

.

Contextes    p. 191

. Lieux    p. 194

. Temps    p. 199

. Supports    p. 209

. Abymes    p. 225

. Bis repetita placent    p. 232

. Du rapport texte-image    p. 235

.

L’économie de la dédicace    p. 243

. Don et contre-don    p. 246

. Les dérives d’u système    p. 252

. Des solutions    p. 258

. La dédicace comme objet de discours    p. 267

.

Envoi    p. 279

Note    p. 289

Remerciements    p. 311

Table des matières    p. 315



© 2011 - Stripologie.com / Data Factory, All Rights Reserved | Tous droits réservés. L'utilisation des textes, des photographies et des graphismes illustrant ce site est strictement interdite sans l'autorisation expresse de Stripologie.com / Data Factory. Stripologie.com : tous les livres sur la bande dessinée, monographies d'auteurs de BD, histoire des comics et des mangas, théorie du 9e art.