Ce produit a bien été ajouté:

img
Recherche Avancée

Composition de la bande dessinée

Retour à la page précédente

Renaud Chavanne

Editeur : PLG

Collection : Mémoire vive

Année d'édition : 2010

Première édition : 2010

302 pages

32 x 24 cm

Langue : Français`

ISBN : 9782917837078

Lire aussi

PARTICIPER

Un livre sur la bande dessinée que vous souhaiteriez commander mais qui ne figure pas sur Stripologie.com ? Une réaction à l’une de nos notules de lecture ? Une erreur sur la fiche signalétique d’un ouvrage ? Une nouvelle étude consacrée au 9e Art, aux comics, aux mangas dont vous souhaitez nous informer ? Une note que vous avez rédigée et que vous souhaitez nous communiquer ? Vous aussi, participez à Stripologie.com

Composition de la bande dessinée


Grand livre à l'italienne, dont la taille correspond exactement au double des autres ouvrages de la collection Mémoire vive de l'éditeur PLG. De larges marges encadrent les deux colonnes du texte, et permettent de bien prendre en main un ouvrage imposant, mais également d'y écrire des notes le cas échéant. Tiré en numérique, le livre est imprimé en noir et blanc sur un papier bouffant légèrement jaune. Il est modérément protégée par une couverture souple qui a le désagrément de ne pas rigidifier l'objet, mais qui l'avantage d'en rendre la manipulation plus facile. L'ensemble est très largement illustré, toutes les reproductions étant légendées et datées.

 

Notule de Harry Morgan et Manuel Hirtz :

Patiente étude de 300 pages format 24 X 31, sur l’organisation des cases dans l’espace de la planche. Le point de départ théorique de Renaud Chavanne, déjà exposé dans son ouvrage Edgar P. Jacobs et le secret de l'explosion (PLG, 2005), est la centralité du strip dans la dispositif de la bande dessinée, la planche étant postulée comme une démultiplication du strip. Dans ce nouvel ouvrage, où l'ensemble du champ de la bande dessinée est mis à contribution, l’auteur, très pédagogue, part de la « composition régulière », ce que Franquin appelait le gaufrier, passe à la « composition semi régulière », où le dessinateur conserve la composition en strips de hauteur égale, mais varie le nombre de cases à l’intérieur du strip, puis il théorise la « composition rhétorique », notion inspirée de Benoît Peeters, et arrive enfin à la « composition fragmentée », qu’il subdivise à l’envi.

Dans le chapitre « Compositions à l’œuvre » Renaud Chavanne examine ce que donne le mélange de tout cela. Dans la dernière partie de l’ouvrage, « Au-delà de la bande », il identifie des planches qui s’affranchissent de la prégnance du strip, tirées des œuvres de Michel Crespin, Chris Ware, Gianni De Luca et Alex Baladi.

L’auteur se montre clair et raisonnable dans son propos, et adopte une démarche résolument empirique, chaque stratégie compositionnelle étant illustrée par de nombreux exemples, reproduits et dûment commentés. Renaud Chavanne fait des remarques intéressantes sur l’usage de la gouttière et a le bon goût dans sa conclusion de dresser la liste de « ce qu’il n’a pas fait dans son ouvrage », pour éviter à son lecteur de possibles contresens.
Dans ses commentaires de planches, il arrive à Renaud Chavanne de quitter son sujet stricto sensu pour faire une analyse du contenu des cases, dans leur rapport dialectique avec la composition de la planche, donnant une tension bien venue à un ouvrage qui sinon pourrait devenir par trop aride.

Source : The Adamantine - (c) Harry Morgane et Manuel Hirtz

Parce que la bande dessinée est un art de l’organisation des images les unes avec les autres, il fallait se pencher sur les méthodes et les principes de ce qu’on appelle souvent la « mise en page ».
Telle est l’ambition de ce livre : mettre en lumière les règles qui guident la composition de la bande dessinée, en vertu desquelles les dessinateurs assemblent les cases entre elles et élaborent le sens de leur propos.
Pour ce faire, des dizaines d’œuvres ont été sollicitées, produites par tout autant d’auteurs, choisies afin de montrer la permanence des principes de composition dans les différentes aires géographiques de la bande dessinée, mais aussi à travers les années.
De la sorte, sont détaillés ici les modes régulier, semi- régulier et rhétorique de composition, chacun disposant de facultés expressives bien particulières. Le principe de fragmentation est largement expliqué et commenté, de même que les combinatoires offrant l’opportunité d’associer les grandes règles d’organisation des cases au sein d’une même bande dessinée. Le rôle fondamental de la bande est rappelé, exemples à l’appui, et plusieurs modalités d’organisation des strips entre eux sont présentées. En outre, le problème du parcours de lecture, conventionnel ou à rebours, fait l’objet de nombreux développements.
Enfin, les tentatives de plusieurs auteurs visant à construire une bande dessinée détachée des impératifs si constants de la bande sont au cœur de plusieurs discussions.
Toutes ces questions fondamentales, spécifiques au neuvième art, trouvent ici pour la première fois des réponses complètes et détaillées, appuyées par plus de 250 illustrations et schémas.
Un ouvrage indispensable pour comprendre la bande dessinée et ce qui la distingue des autres arts, des autres modes d’expression.

Introduction    p. 9

Avant-propos    p. 13

Composition, espace et zone de composition    p. 13

Matrice    p. 15

Parcours de lecture    p. 18

Bande    p. 23

Gouttière et cadre    p. 27

Deux ordres, trois principes, un facteur    p. 27

Compositions régulières    p. 29

Qu'est-ce qu'une composition régulière?    p. 29

Variété des compositions régulières    p. 30

La régularité comme forme imposée et neutralisée    p. 30

Les nombreuses modalités de la composition régulière    p. 31

Expressivité des compositions régulières    p. 35

Répétition, papier peint et cinéma    p. 35

Ataraxie    p. 41

Façades    p. 45

Détachement    p. 46

Effets d'optique    p. 47

Compositions semi-régulières    p. 49

Qu'est-ce qu'une composition semi-régulière?    p. 49

La semi-régularité comme forme imposée    p. 55

Compositions rhétoriques    p. 57

Qu'est-ce qu'une composition rhétorique?    p. 58

Puissance et complexité des compositions rhétoriques    p. 59

Principes de variations de la taille des cases    p. 61

Variations de largeur des cases    p. 61

Variations de hauteur des bandes    p. 63

Variations de hauteur des cases    p. 65

Compositions fragmentées    p. 75

Qu'est-ce qu'une bande fragmentée?    p. 75

Parcours de lecture des bandes fragmentées    p. 79

Conventions de lecture des bandes fragmentées    p. 83

Mérites des fragmentations verticales    p. 85

Difficultés des compositions fragmentées    p. 93

Contradictions internes aux bandes fragmentées    p. 93

Incidences de facteurs externes    p. 95

Principaux modèles de fragmentation    p. 100

Deux procédés pour une composition fragmentée    p. 100

Principes de notation    p. 103

Les modèles 1/2 et 2/1    p. 104

Le modèle 2/2    p. 114

Modèles 1/3, 3/1, 2/3, 3/2    p. 115

Les modèles 1/2/1 et 2/1/2    p. 125

Variations non symétriques sur trois cases    p. 136

Modèles manquants sur trois cases    p. 141

Autres modèles sur sous-jacent de trois cases    p. 44

Valse à quatre cases    p. 148

Compositions à l'œuvre    p. 153

Composition et analyse des œuvres    p. 154

Compositions combinées    p. 160

Compositions régulières et rhétoriques à la fois    p. 163

Séquences régulières dans des compositions rhétoriques    p. 163

La rhétorique équilibrée des débuts de Jacobs    p. 165

Articulations de bandes fragmentées    p. 165

Alignement des gouttières    p. 171

Les tensions de la complexité    p. 173

L'ultra-bande    p. 173

Structures enchâssées    p. 179

La poupée russe du 1/2 de n-ième degré    p. p. 185

L'hyperfragmentation    p. 188

La bande remise en cause    p. 201

Mouvement de retour réinvesti    p. 201

Boustrophédon    p. 206

Intrications et constructions centripètes    p. 217

Au-delà de la bande    p. 233

Les compositions en émoi de Michel Crespin    p. 235

Les compositions déroutantes de Chris Ware    p. 243

Les compositions théâtrales de Gianni De Luca    p. 257

Les compositions contiguës d'Alex Baladi    p. 263

Conclusion    p. 281

Table des illustrations    p. 283

Bibliographie    p. 293

Table des matières    p. 296

© 2011 - Stripologie.com / Data Factory, All Rights Reserved | Tous droits réservés. L'utilisation des textes, des photographies et des graphismes illustrant ce site est strictement interdite sans l'autorisation expresse de Stripologie.com / Data Factory. Stripologie.com : tous les livres sur la bande dessinée, monographies d'auteurs de BD, histoire des comics et des mangas, théorie du 9e art.